Plinio Corrêa de Oliveira

 

 

Il est évident que…

 

 

 

Folha de S. Paulo, le 29 novembre 1979 (*)

  Bookmark and Share

Personne n'écrit ou ne parle de l'évidence. Elle saute aux yeux. Elle s'impose d'elle-même comme un fait brutal. Elle ne requiert ni description ni commentaire.

Un observateur pénétrant discerne une réalité (personne, situation, chose) à l'instant même où elle se lève à l’horizon lointain. Un observateur ordinaire note la réalité lorsqu'elle est déjà à mi-chemin de lui. Un piètre observateur ne la remarque que lorsqu'elle devient l'évidence-même : il est tout simplement un nigaud.

Oui, un benêt. Mais comme le nombre des nigauds augmente, le terme de « nigauds » doit être rejeté: on ne parle pas de “corde” dans la famille d'un "pendu". Toutefois c'est le seul terme qui puisse classifier adéquatement un tel état de déficience mentale.

Cependant, après avoir dit tout ceci, c'est au sujet de l’« évidence » que je vais vous entretenir. Car la conclusion finale à laquelle je vais aboutir - c'est-à-dire la plus évidente des affirmations que j'émettrai - est d'une importance qui dépasse toute mesure.

1 - Il est évident que les États-Unis sont une nation souveraine, ayant des ressources extrêmement puissantes pour accomplir tout ce qu'elle souhaite sur son propre territoire et étant pleinement justifié de le faire;

2 - Il est évident que l'action d'une nation visant à s'ingérer dans les affaires d'une autre nation constitue une insolence, une agression, ou même une provocation à la guerre;

3 - Il est maintenant évident que l'Iran est la parfaite image de l'agresseur qu'on vient juste de décrire. Elle tenta de forcer les États-Unis à lui extrader le Shah détrôné, vaincu, qui, atteint d'une maladie incurable, avait frappé aux portes de la Super Puissance de l'Ouest, demandant aide médicale et tranquillité;

4 - Il est évident que Carter était parfaitement condescendant en montrant les radiographies de Pahlavi aux ambassadeurs de l'Ayatollah pour prouver qu'il souffrait vraiment de cancer. Il est également évident que l'Ayatollah fit montre d’une férocité presque sans précédent dans le cours de l'histoire, exigeant obstinément que les États-Unis lui remettent son hôte malade, à lui-même ou à une cour internationale pour être “jugé” et  naturellement, pendu;

5 - Ainsi il est évident que la dispute s'est portée au-delà des limites de la loi internationale et de la diplomatie pour dégénérer en une querelle, absurde : le minuscule et arrogant Iran traitant la plus grande superpuissance comme un chat traite un rat;

6 - Avec l’investissement et la prise des otages de l’Ambassade des Etats-Unis à Téhéran par les étudiants fanatiques publiquement louangés par Khomeini, il est évident que cette situation s’est abimée à des profondeurs inexprimables;

7 - Il était aussi évidemment ignoble pour des protestataires iraniens de venir parader devant l’hôpital où séjournait Pahlavi, priant Allah de le tuer;

8 - Il est de même évident que la riposte de Carter de canceller les achats insignifiants de pétrole iranien par les États Unis, de geler les avoirs iraniens et de déployer une démonstration navale dans le Golfe Persique, est de dimension microbienne en comparaison des outrages de Khomeini. Jusqu'au moment où j'écris  ceci, c'est tout ce qu'a fait Carter.

9 - Du reste, il est évident que rien de tout ceci ne serait survenu de cette façon si Khomeini n'avait pas été certain d'avance que Carter aurait tout avalé pour éviter une guerre mondiale. Il est pareillement évident que n'importe quelle action d'envergure proportionnellement de protêt de la part de Carter pouvait s'avérer une occasion de déclencher une guerre, parce que derrière l'Iran se tient le monstre soviétique.

10 - Ceci signifie que la Russie est l'instigatrice des agressions iraniennes, démontrant au monde entier qu'elle peut impunément pousser la superpuissance rivale au mur ou la terrasser.

De cette façon le Kremlin vise à s'afficher comme le seigneur des peuples, le maître de l’Univers. Ceci devrait provoquer, non seulement aux États-Unis mais  partout dans le monde, des parades d'indignation de fières multitudes, pour protester qu'ils ne se rendront jamais au vainqueur.

De telles démonstrations coûteraient aux Russes beaucoup plus, en termes d'influence à travers le monde, qu'ils ne pourraient gagner possiblement par leur enjeu iranien. Mais les Soviets savent qu'il n'y a guère de danger que de telles démonstrations se fassent. Après tout, presque personne n'est vraiment indigné à propos de ce qu'ils ont fait au Cambodge. A leur immense avantage, les multitudes sont mystérieusement anesthésiées, abêties.

Assez sensationnel, les États-Unis soutiennent le régime soviétique en lui fournissant 25 millions de tonnes de céréales par année;

11 - En cumulant ainsi évidence par-dessus évidence, nous avons rassemblé les éléments d'une scène apocalyptique. Ne sommes-nous pas témoins d’un accomplissement partiel du châtiment global prédit par Notre-Dame à Fatima, l’expansion mondiale des erreurs de la Russie ? Toujours suspendu sur nos têtes, si les hommes ne se convertissent pas, même encore maintenant, l’éclatement de persécutions et de guerres, et aussi la disparition de nations entières.

Notre-Dame n'a jamais manqué d'accomplir ses menaces ou ses promesses.

Ceci aussi est évident. ÉVIDENT à un degré extrême.


(*) Titre original : É óbvio que... Traduit et publié par TFP Informe, Montréal, No. 1, 1980, page 3.


ROI campagne pubblicitarie