Editions

Tradition Famille Propriété

 

L'Eglise du Silence au Chili

 

Un Cardinal progressiste plonge

son pays dans le comunisme

Le pays en réchappe

Le Cardinal s'applique à l'y replonger

 

 

1976

  Bookmark and Share

 

Cliquer sur la couverture ci-dessus pour consulter, pour faire le download de ce livre

 

« Et voici le paroxysme dépassé : ce même Cardinal qui avait nommé le dirigeant communiste Pablo Neruda Docteur Honoris Causa de l'Université Pontificale ;

- ce même Cardinal qui avait jugé parfaitement normale l'institution d'une chaire d'athéisme et de marxisme à l'Université catholique ;

- ce même Cardinal qui s'était montré compréhensif à l'égard du prêtre guérilléro Camillo Torres ;

- ce même Cardinal qui considérait les "prêtres rebelles" avec largeur d'esprit ;

- ce même Cardinal qui avait jugé licite le vote de catholiques pour un candidat marxiste ;

- ce même Cardinal qui qualifiait Allende d'homme idéaliste et honnête ;

- ce même Cardinal qui avait appuyé les réformes économiques et sociales de l'Unité Populaire pour soutenir le régime d'Allende ;

- ce même Cardinal qui ferma les yeux sur les souffrances de son peuple sous l'expérience marxiste ;

- ce même Cardinal qui, aujourd'hui, exalte en termes mélodramatiques la pauvreté de certaines catégories de Chiliens, sans préciser que le socialisme en est la cause ;

- ce Prélat retrouve son autorité foudroyante...

Le permissif, le fraternel, le conciliant se dresse, menaçant ;

Il parle le langage antique des terribles sanctions canoniques : il parle d'excommunication.

Serait-ce enfin pour frapper les prêtres qui ont trahi leur Eglise et leur Patrie en embrassant la cause de l'hérésie la plus contre-nature et la plus monstrueuse de l'Histoire de l'Humanité ?

Tout au contraire !! ... »