Plinio Corrêa de Oliveira

 

 

En Défense de l’Action Catholique

 

 

 

 

 

Bookmark and Share

Titre original: Em Defesa da Ação Católica

Publié par Edições "Ave Maria", São Paulo, Brésil, 1943 (1ère édition)

En Défense de l’Action Catholique, préfacé par Son Excellence Mgr Benedetto Aloisi Masela, Nonce Apostolique au Brésil, 1943. La lettre d’éloges, adressée à l’auteur au nom du Pape Pie XII par Mgr Jean-Baptiste Montini, alors Substitut du secrétaire d’Etat et futur Paul VI, constitue une appréciation éloquente, de la part de l’autorité ecclésiastique suprême, des dénonciations faites par ce livre.

Table des matières

Préface à la 2e édition – Mars 1983

Lettre écrite à l'auteur au nom du Souverain Pontife

Avant-propos

Introduction

a) Désorganisation des États libéraux

b) Panique universelle

c) Dictatures

d) La catastrophe suprême

Pie XI fonde l'Action Catholique

Espoirs et triomphes

Exagérations

Erreurs :

a) Concernant la vie spirituelle

b) Concernant l'apostolat

c) Concernant la discipline

La raison d'être de ce livre

L'esprit dans lequel nous l'écrivons

Vérités suaves, vérités austères

Une dangereuse unilatéralité

Caractère de ce travail 

1ère Partie - La Nature Juridique de l’Action Catholique

1er Chapitre - Doctrine sur l’Action Catholique et le mandat de la hiérarchie

Origine des organisations actuelles de l’Action Catholique

La nature juridique de l’Action Catholique : Son mandat

Notions sur le mandat

Le caractère hiérarchique de l'Action Catholique déduit du mandat

Conséquences pratiques :

a) Vis-à-vis les autres organisations laïques

b) Vis-à-vis de la hiérarchie.

c) Concernant l’organisation et les méthodes d’apostolat de l’Action Catholique

Remarques importantes 

2e Chapitre - Réfutation des doctrines erronées

Développement de certaines notions données dans le chapitre précédent

L’inconsistance philosophique des doctrines décrites dans le chapitre précédent

Des différents types de collaboration

Tous ont la même essence

Et produisent des effets analogues

Distinction entre mandat et collaboration

Mandat et délégation

Résumé des notions données dans ce chapitre jusqu’ici

Mandat et collaboration à l'égard de l'apostolat des laïcs

Le mandat n'est pas suffisant pour donner à l'Action Catholique une essence juridique différente de celle des autres organismes laïques

Le mandat est simplement une manière d'accorder des pouvoirs, et n’a rien à voir avec la nature et la portée des pouvoirs accordés

Il y a d’autres œuvres dotées d'un mandat qui n'ont jamais été attribuées une essence juridique différente de celle des autres oeuvres de l'apostolat des laïcs

Certains fidèles sont eux aussi investi de mandats, mais cela ne les rend, dans la sainte Mère l’Église, rien de plus que de simples sujets

Documents Pontificaux

Sommations et mandats antérieurs à la création de la structure actuelle de l'Action Catholique

Conclusion 

3e Chapitre - La vraie nature du mandat de l'Action Catholique

Il y a une différence essentielle entre le mandat confié à la Hiérarchie par Notre Seigneur et le mandat donné par la Hiérarchie à l'Action Catholique

Ce que cette différence n'est pas

Caractéristiques du mandat reçu par la Hiérarchie

En quel sens la hiérarchie peut-elle utiliser des collaborateurs ?

Dans quel sens l’Action Catholique peut-elle collaborer avec la hiérarchie ?

Caractéristiques du mandat des laïcs

Ya-t-il dans l’Eglise des mandats autres que ceux reçus par la hiérarchie ?

Le grand Mandat hiérarchique – Les différents mandats des sujets

a) Là où ils sont égaux - première distinction

b) En ce qu'ils sont différents - deuxième distinction

Les dirigeants de l'Action Catholique ont incontestablement une certaine autorité, mais on ne peut prétendre que cette autorité ait une substance identique à celle de la hiérarchie

Résumé général des chapitres précédents 

4e Chapitre - La définition de Pie XI

Un argument supplémentaire en faveur de l’essence de l’apostolat hiérarchique de l’Action Catholique : la définition de l’Action Catholique par Sa Sainteté Pie XI

Thèses erronées

La manière de réfuter ces thèses

Les éléments de la question

L'erreur commune aux deux autres déclarations que nous réfutons

L'erreur particulière de ceux qui soutiennent que l’Action Catholique participe à la Hiérarchie

L'erreur particulière de ceux qui soutiennent que l’Action Catholique a des fonctions hiérarchiques

Conclusion

Analyse de ce que c’est l’« apostolat hiérarchique »

Relation entre l’apostolat hiérarchique et l'apostolat des laïcs

La définition de Pie XI donne-t-elle aux laïcs une participation dans les pouvoirs hiérarchiques ?

Différents sens du mot « participation »

Lequel des deux est le légitime ?

Participation et collaboration

La définition de Pie XI : sa vraie signification

Clarification officieuse de la définition de Pie XI

La « participation » à la lumière du droit canonique

Conclusion

Avis 

5e Chapitre - Erreurs fondamentales

Une conséquence de l'erreur que nous réfutons

La situation du clergé, jusqu'à présent

Comment cette situation est vouée à la décadence et à la destruction

Exemples concrets de ce qui en résulterait

Sommes-nous en train de revenir à l'époque des confréries « maçonifiées » ?

Une de nos plus belles traditions va-t-elle disparaître sous nos applaudissements ?

L'autorité du curé et des directeurs d'école sera-t-elle mutilée ?

À quoi l’autorité des évêques sera-t-elle réduite ? 

6e Chapitre - Le clergé dans l’Action Catholique

Complexité du gouvernement de l'Eglise

Formation spéciale du clergé.

Inestimables garanties avec lesquelles l'Eglise se protège

Erreurs sur l'essence de l'Action Catholique exposent la plupart de ces garanties à des

risques très graves

Exceptions importantes

En ce qui concerne les intentions avec lesquelles beaucoup de gens défendent ces erreurs

En ce qui concerne l'avantage de l'esprit d'initiative et de franche coopération chez les laïcs

En ce qui concerne la prééminence des organisations fondamentales de l'Action Catholique sur les auxiliaires 

2e Partie - L’Action Catholique et la vie intérieure

1er Chapitre - La grâce, le libre arbitre et la liturgie

Liturgie et vie intérieure

Le « mandat » et la vie intérieure

L'ascèse traditionnelle

Les travaux de la Contre-réforme.

L'autorité du Saint-Siège

L'origine de ces erreurs

Les règles de la modestie chrétienne 

2e Chapitre - Similitude avec le « modernisme »

Un système doctrinal complet

Difficile pour les observateurs de percevoir

A cause des méthodes utilisées pour le répandre

L'homme doit être délivré de l'âpreté de la lutte intérieure

Une formation liturgique erronée 

3e Chapitre - La doctrine de l’Eglise

Liturgie et mortification selon l'enseignement du Saint-Siège

Dévotions approuvées par l'Église ne peuvent pas être attaquées

On ne peut admettre des contradictions dans la spiritualité des divers Ordres religieux 

3e Partie - Les problèmes internes de l'Action Catholique

1er Chapitre - Organisation, règlements et pénalités

De nouveaux concepts sur les mouvements laïcs catholiques

a) En ce qui concerne diverses dévotions

b) A l’égard des actes périodiques de piété en commun

c) Quant à la promotion de la sociabilité intime entre ses membres et à avoir un centre de loisirs

d) Concernant les règles relatives à l’habillement, aux modes etc.

Une curieuse contradiction

a) Sur les sanctions applicables aux membres coupables

La douceur et la persuasion par-dessus tout

Punir est-il un manque de charité ?

Le vrai panorama

L'impunité systématique est un manque de charité

a) envers la société

b) pour ceux qui méritent la punition

c) envers ceux qui sont en danger

d) envers les bons

La peine ne prive pas l'Action Catholique des auxiliaires utiles

Ni fait-elle aucun mal à l'ambiance de l'Action Catholique

Evitons toute forme de partialité

L'esprit des fraternités « maçonifiées »

La punition est une dure nécessité 

2e Chapitre - Admission de nouveaux membres

Un recrutement tumultueux

Diminue la dignité de l'Action Catholique

Est inefficace

Particulièrement au Brésil

Comment l’Action Catholique devrait-elle recruter des nouveaux membres ?

Des masses ou des élites ?

Une alternative fondamentale

La fécondité irremplaçable des élites

Un terrain d’entente est impossible

La voix des Papes

La vie intérieure est supérieure à la formation technique 

3e Chapitre - Les associations auxiliaires -- l’« Apostolat de conquête »

Le problème

Les associations auxiliaires ne doivent pas disparaître

L'Action Catholique non plus

Une solution simpliste

Les vraies caractéristiques du problème

Pie XII indique des nouvelles directions

Attaquer les prérogatives de l'Action Catholique est néfaste et vain

Un autre problème fondamental

Le véritable aspect du problème

L'ordre de la charité décret que :

a) nous devrions nous préoccuper avant tout de la sanctification et la persévérance des bons

b) en second lieu, nous devrions ramener les pécheurs à la vie de la grâce

L'élargissement de cette doctrine ne peut pas nuire à l'apostolat avec les infidèles et les hérétiques

L’« Apostolat de conquête »

Une objection 

4e Partie - Comment certains dans l’Action Catholique se proposent à diffuser la doctrine de l'Eglise

1er Chapitre - La façon de présenter la doctrine catholique

Il y a une grande variété d’âmes

Implicitement, il doit exister une grande variété d’approches dans l’apostolat

Une « technique d'apostolat » qui ne tiendrait pas en compte cette vérité fondamentale serait erronée

« Retraite stratégique », la seule méthode d’apostolat

La croix de Christ n’éloigne pas les néophytes de l’Action Catholique

Ces doctrines sont erronées parce qu'elles supposent un faux panorama

Raison pour laquelle ils excluent l’emploi de ressources très importantes

Ressources  que Notre Seigneur employa

Et dont le Saint-Siège condamna le rejet

Elle est sévèrement punie par Dieu 

2e Chapitre - La tactique du « terrain d’entente »

La tactique du « terrain d’entente » et l’indifférentisme religieux

La tactique du « terrain d’entente » et les catholiques fervents

La vraie attitude

Une réserve importante

Ne cachons pas l'austérité de notre religion

N’idolâtrons pas la popularité

L'Eglise ni méprise ni rejette la popularité

Ni en fait de la popularité la fin de ses efforts

Conclusion

La charité ne peut occulter la vérité

L'exemple de Mgr Vital.

Adaptons nos méthodes à la mentalité actuelle 

3e Chapitre - « L’Apostolat de l’infiltration »

« L’Apostolat de l’infiltration »

Variété d’ambiances

Pluralité des attitudes

Comment faire l’« Apostolat de l’infiltration »

Que penser de la danse ? 

4e Chapitre – Les Associations Neutres

Les termes du problème

La solution 

5e Chapitre - Les « Ateliers »

La doctrine que nous réfutons

Ce qu’ils ont de bon et de mauvais

L'Action Catholique doit-elle utiliser les ateliers ? 

5e Partie - Confirmation par le Nouveau Testament

L’importance de ce chapitre

Pécheurs avant et après le Christ

« L’astuce du serpent »

L'idolâtrie de la popularité

Procédure évangélique envers les hommes de mauvaise doctrine

La tactique du « terrain d’entente »

Sur les pas de Notre Seigneur, ne désistons pas lors que notre pratique de la franchise apostolique semble avoir échouée

La prédication des vérités austères

Prêchons la mortification et la Croix

Force et sagacité dans le Nouveau Testament

Suivons la leçon de l'Évangile sans restrictions

Conclusion

Annexes

Annexe 1 - L’Action Catholique : Origine et élaboration d'une définition

1. La définition de Pie XI

2. Collaboration ou participation

3. Dans la première encyclique de Pie XII

4. Précieux fruits de la définition

5. Hiérarchie et laïcat

6. Tisser une union plus étroite entre la prêtrise et les laïcs

7. À l’heure actuelle

8. La Commission des Cardinaux en Italie

9. Les assistants ecclésiastiques

10. Continuité substantielle de l’Action Catholique

Annexe 2 - Lettre Apostolique du Pape Pie X sur le Sillon (25 août 1910)

Le Sillon avait des qualités considérables

Mais la gravité de ses défauts était d’autant plus grande

Qu’elle força le Pape à le condamner

Le Sillon cherche à contourner l’autorité de l'Église

Les tendances égalitaires du Sillon sont erronées

Exposition des doctrines subversives et révolutionnaires du Sillon

Réfutation

La structure égalitaire de l’organisation du Sillon

L'esprit anarchique qu’il inculque

Le Sillon a une intolérance odieuse

Sauf lorsqu'il s'agit des principes de l’Eglise

L'une des graves erreurs du Sillon c’est l’interconfessionalisme

Pour cette raison, le Sillon a cessé d'être catholique

Le Sillon et les complots des ennemis de l'Eglise

Le Sillon donne une fausse idée du divin Rédempteur

Exhortation à l'épiscopat

Les membres du Sillon doivent obéir

Note

Suivante


ROI campagne pubblicitarie